Nippon Ganbare : le NG Winning Eleven de l’année 2011

Be Sociable, Share!

Vous en rêviez, Nippon Ganbare l’a fait : 4 rédacteurs de prestige vous livrent enfin leur onze de l’année de J.League 2011 pour alimenter vos conversations dans les soirées huppées.

Le onze ultra-offensif de Bill

Hayashi, gardien de la meilleure défense du championnat, irrésistible dans les buts, peut et doit figurer en Équipe Nationale derrière Kawashima.

Tulio-Konno est selon moi la charnière centrale la plus complémentaire qui soit : l’un excelle dans le jeu aérien, l’autre dans l’anticipation; les deux ont comme point commun cette agressivité positive sans commune mesure au Japon.
Les latéraux Sakai et Komano ont été sérieux défensivement et en même temps très offensifs (les deux meilleurs centreurs du championnat avec 22 passes décisives à eux deux).

Au milieu, je place Nozawa pour l’ensemble de son œuvre à Kashima et pour l’injustice de ne jamais avoir été de la partie en Équipe Nationale. Endo, élément indispensable en sélection et au Gamba Osaka, a encore une fois illuminé le championnat de son superbe toucher de balle. Kakuda a lui franchit un cap cette année; il a été solide et énorme dans la récupération et a contribué à la fabuleuse saison de Sendai.

En attaque, Tamada, mon attaquant japonais préféré qui renaît depuis deux saisons et enfin Lee et Maeda, toujours aussi décisifs dans leurs clubs respectifs et appréciés du coach national.

 Le onze « j’ai trouvé une bonne excuse pour mettre trois mecs passés par Hiroshima » de Oldguy

(oups, grillé, ndlr)

Une sélection de joueurs établie pour une seule et même raison : tous membres indispensables à leur club et figures incontournables de J1, ils ont réussi à atteindre cette saison un niveau de jeu qui leur a permis de se faire remarquer par le sélectionneur Alberto Zaccheroni. Il les embrigadera de fait tous en Équipe Nationale… pour le geste. En effet, une fois appelés, ils n’y ont pas fait grand-chose.

Alors que Nishikawa et Komano sont depuis longtemps les doublures attitrées de Kawashima et Uchida/Nagatomo à leurs postes respectifs, des joueurs comme Kashiwagi, Fujimoto et Maeda ont eux été testés plusieurs fois en match sans réel succès; de bons remplaçants, donc, mais sans plus.

Quant à Kurihara et Sekiguchi, ils ont été de réelles déceptions, alors qu’on se demande toujours pourquoi des joueurs comme Moriwaki, Iwashita et Masuda ont été appelés… Seul Haraguchi ne sort pas trop égratigné de son passage-éclair chez les A; au vu de sa jeunesse, du faible temps de jeu dont il a bénéficié et du fort potentiel qu’il a montré lors de ses sorties à l’échelon inférieur, chez les Espoirs.

Le onze « Komano Power » de Boubata

Mon équipe type se bâtit autour de joueurs d’expérience, qui ont pour la plupart confirmé leur statut d’icônes incontournables de la J.League cette saison.

SUGENO a brillé avec Kashiwa et fut décisif par ses arrêts dans le sprint final. Hiroki SAKAI est tout simplement la grosse révélation du championnat : à 21 ans, il possède encore une marge de progression impressionnante pour venir concurrencer Atsuto UCHIDA en Équipe Nationale.

La défense centrale se compose elle d’un joueur emblématique du championnat (TULIO) qui aura tout de même inscrit 6 buts cette année. Comment ne pas citer à ses côtés KAMATA, qui fut l’un des principaux artisans de la solidité défensive de Vegalta Sendai… qui n’aura encaissé que 25 buts en 34 matchs ! Enfin, Yuichi KOMANO a prouvé qu’il était le meilleur latéral gauche de la J.League, comme en témoignent ses 13 passes décisives et ses bonnes sorties avec l’Équipe Nationale face à la Corée du Sud et au Tadjikistan.

Au milieu de terrain, ENDO et Leandro DOMINGUES ont tout deux grandement contribué à la qualité de jeu de leurs clubs respectifs. Tout comme FUJIMOTO, qui s’est parfaitement intégré dans le moule de l’équipe de Nagoya. Excellent depuis plusieurs saisons, Takuya NOZAWA est encore une fois un élément-clé du dispositif des Kashima Antlers version Alberto OLIVEIRA.
Enfin, Mike HAVENAAR, qui réalise la meilleure saison de sa carrière, occupe logiquement la place d’avant-centre aux côtés du Coréen Lee Keunh-Ho, meilleur passeur de la J.League.

Le onze totalement subjectif de Hakuo

Un 3-4-3 pour aligner les trois défenseurs centraux que j’apprécie beaucoup, dans un style complètement différent. L’excentrique Daniel, sorte de David Luiz de J.League, à la rue sur le placement défensif mais attachant, complètement fou et solide quand il faut. En l’achetant, Nagoya a trouvé un Tulio-bis. Masukawa, académique, grande classe, souverain dans le jeu aérien ; je le mets vite car à 32 ans l’occasion de le faire ne se représentera peut-être plus. A gauche de l’expérience, l’avenir : le solide Daisuke Suzuki d’Albirex Niigata, international espoir. Je ne peux pas ne pas mettre Hiroki Sakai sur le côté droit, révélation de la saison qui fait passer Dani Alves pour un vulgaire Bernard Mendy. Ce jeune homme va tout casser prochainement. Kosuke Ota, dans un style plus commun, a réalisé une bonne saison et attiré l’œil des recruteurs européens. Hayashi est le gardien de la meilleure défense de J.League et il est pour quelque-chose dans cette performance.

La paire Takahashi – Ueda du milieu est défensive, mais pas trop. Ce sont deux solides récupérateurs également très à l’aise techniquement qui ont été vitaux pour leurs équipes respectives, Urawa et Omiya. Shu Kurata a collé des tours de reins à la moitié des défenseurs de J.League cette saison et marqué sa dizaine de buts, ce qui fait de lui le meilleur buteur du Cerezo Osaka à égalité avec Bando. Keigo Higashi est l’un de mes joueurs japonais préférés et a, au-delà de ça, réalisé un très beau championnat.

Enfin, j’ai passé 10 bonnes minutes à choisir mon buteur. Le vétéran Yoshida avec le Vissel Kobe, Junya Tanaka avec Kashiwa, Lee Keunh-Ho du Gamba Osaka ou encore Tadanari Lee et Shingo Akamine… Après moult hésitations, j’ai choisi la solution de facilité : Kennedy enfile les buts depuis deux ans, il est meilleur buteur. Pas trop mon style mais il mérite sa place.

Voilà, maintenant c’est à vous de critiquer tous nos choix dans les commentaires !

Be Sociable, Share!