Manchester United : un brillant Shinji Kagawa face au Bayern Munich (vidéo)

Be Sociable, Share!

Battu par le Bayern Munich (3-1),  Manchester United s’arrête en quarts de finale de la Ligue des champions. Mais Shinji Kagawa a peut-être accompli la meilleure performance de sa carrière dans cette compétition, et, du fait de l’adversité, son meilleur match avec les Red Devils. 

La tâche s’annonçait pourtant très dure. Aligné sur le côté gauche par David Moyes, dont la priorité était d’assurer ses arrières, Shinji Kagawa avait pour tâche de bloquer son aile, de prêter main forte à Patrice Evra dans son duel périlleux face à Arjen Robben. Défendre, défendre, et encore défendre, donc. Un domaine dans lequel la réputation de notre japonais reste clairement à bâtir…

Deuxièmement, son devoir était d’utiliser le peu de ballons qu’il toucherait à bon escient pour mener des contres rapides. Il fallait donc faire preuve de vitesse et de vision de jeu, tout en veillant à réussir de bons déplacements, et le tout, sans oublier de faire preuve d’une certaine adresse technique pour échapper au pressing irrespirable des bavarois. Enormément de consignes, donc, pour un joueur qui dispute son premier quart de finale de Ligue des champions, face à la meilleure équipe au monde.

Sa réaction à un tel événement constituait, de fait, une véritable inconnue aux yeux de ses supporters. Et l’on peut affirmer sans crainte que personne n’a dû être déçu de sa prestation XXL !

La note de Shinji Kagawa : 8,5/10. 

Défensivement, ses progrès par rapport à l’ère Dortmund sautent aux yeux. En plus de presser avec intelligence, on l’a encore vu hier soir avec quelques bons jaillissements sur le porteur adverse, Shinji Kagawa peut désormais défendre debout, arrêté, face à un ailier aussi habile que Arjen Robben, et sans l’aide d’un Patrice Evra trop souvent attiré par l’axe ! En un contre un, la star nippone n’a jamais paniqué. Toujours placé à bonne distance de son vis-à-vis, sans se jeter inconsidérément, le japonais a réussi de nombreuses interventions très propres et même des tacles salvateurs (!!!) dans sa surface de réparation, comme ce fut le cas en seconde mi-temps. Au pire des cas, il repoussait Robben – qui n’a jamais vraiment réussi à le déborder – en l’obligeant à des passes en retrait ou latérales. Par ailleurs, on appréciera le fait qu’il n’ait pas hésité à jouer des ballons de la tête, à s’engager physiquement lorsque cela était nécessaire. En tout et pour tout, Shinji Kagawa n’aura commis qu’une seule erreur de concentration, en première période, laissant le batave effectuer un appel dans son dos pour partir avec un petit temps d’avance. Un match globalement très solide dont on ne le pensait pas capable, donc.

D’un point de vue offensif, il n’a pas démérité non plus. Toujours le bon contrôle orienté, la première touche classieuse pour effacer l’adversaire direct et se mettre dans le sens du but. Sa manière de s’emmener le ballon, la sobriété de ses prises de balle et la justesse de ses transmissions ont certainement régalé ses fans. De tous les joueurs de Manchester United, dont les valeurs affichées tournaient clairement autour de l’abnégation et du courage (il en faut parfois !), et qui s’accomplissaient de manière presque exclusive dans la notion de combat, Shinji Kagawa était peut-être le seul à continuer d’exprimer sans peur ses qualités techniques, bonifiant chaque ballon touché, et permettant plusieurs sorties de balles propres, incisives et souvent dangereuses, face à des bavarois au repli moins efficace que leur pressing. Seul petit bémol pour Shinji : la mollesse de son unique frappe, en deuxième période, ainsi que son centre pas assez appuyé suite à un magnifique coup du sombrebo pour emmener la contre-attaque. Enfin, en première mi-temps, il hésite à jouer en première intention pour lancer Evra dans la profondeur, alors qu’avec plus de vitesse, donc d’imprévisibilité, la défense bavaroise aurait sûrement plié sur cette action. Ce sont peut-être les restes d’un manque de conviction et de confiance, qui devraient vite disparaître si le japonais enchaîne les performances de ce niveau.

Hier soir, Shinji Kagawa a donc prouvé au monde qu’il était au niveau de la plus prestigieuse des compétitions de clubs, et par voie de conséquence, qu’il mérite une place de titulaire régulier au sein de l’effectif du prestigieux club de Manchester United. A voir  maintenant si David Moyes en est convaincu lui aussi…

Bayern Munich – Manchester United : Shinji Kagawa en vidéo

Be Sociable, Share!