Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Fév 2019, 23:35



Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Zaccheroni : quel bilan ? 
Auteur Message
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Mar 2005, 22:45
Messages: 13567
Localisation: Au fond à gauche.

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
C'est la raison numéro 1 du fiasco de 2014 : on n'avait pas Komano.


_________________
Image
ImageImageImage Fan inconditionnel de FIFA 2002, FIFA 2003 et PES 3.


11 Sep 2014, 11:25
Profil Site Internet
Niveau poussins
Niveau poussins

Enregistré le: 20 Juin 2014, 14:18
Messages: 10

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
kyoto-fan a écrit:
... On oublie que sous Okada c'était "on sert les fesses tout le match, on bétonne, on balance devant pour Honda pendant que nos ailiers se lancent en contre attaque...


Justement c'est "presque" ce qu'aurait du faire le Japon. Tu remplace les "on balance" par un "on relance en jeu court sans sauter le milieu" et cela aurait été parfait.
Le salut du Japon est toujours passé par de la solidarité en défense (tout le monde fait les efforts) et la volonté de jouer court et vite vers l'avant. Ce que vous appelez une progression est un reniement de points forts de l'équipe et cela ne s'est pas traduit que dans les résultats mais aussi dans la qualité du jeu produit. Zach a été beaucoup trop confiant sur la capacité du Japon a dominer le milieu de terrain, il a construit son animation offensive sur ce postulat en positionnant sur les ailes des joueurs de possession pas des joueurs de contre. Au finale, on a eu une équipe déséquilibré défensivement et peu dangereuse devant. Okada malgré un système simplissime et sans ambition aurait eu de meilleurs résultats.

Pour le positionnement des joueurs :
- je sais que le poste d'Okasaki en club est sur le côté, mais quand tu as une vraie pénurie d'attaquant et que tu as un mec aussi réaliste c'est quand même dommage de le maintenir à ce poste en sélection.
- Pour Honda, placer Kagawa en meneur permet d'utiliser Honda soit comme attaquant, soit comme un aillier.

J'ai aussi regardé les derniers matchs de préparation, notamment le JAPON -ZAMBIE qui indiquait clairement que l'équipe n'était pas sur la bonne voie. Le match était déjà inquiétant sur la forme physique des joueurs et sur le plan défensif (notamment coups de pieds arrêtés). On pouvait déjà constater que ce Japon bien qu'ambitieux dans la possession ne se créait pas beaucoup d'occasions et offrait à ses adversaires trop de balles de contre. Le résultat final est trompeur car les japonais ont eu un maximum de réussite offensive. La Zambie ne méritait clairement pas de perdre. Cependant Zach a tenu sa ligne sans se remettre en question. Il croyait vraiment qu'en reproduisant ce genre de matchs on passerai les poules?

Sinon, je maintiens, oui la zone Asie est faible. Plus faible que les zones Europe, Amsud et Afrique. Le Japon et la Corée sont trop seuls dans cette zone.


11 Sep 2014, 14:51
Profil
Niveau confirmé
Niveau confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Juil 2013, 18:21
Messages: 3789

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Citation:
Justement c'est "presque" ce qu'aurait du faire le Japon. Tu remplace les "on balance" par un "on relance en jeu court sans sauter le milieu" et cela aurait été parfait.

Sauf que quand tu joues en contre, relancer court c'est s'exposer au risque du pressing et vu la façon dont l'équipe japonaise est capable de paniquer, elle aurait du mal à mettre ça en place je pense.

Citation:
Zach a été beaucoup trop confiant sur la capacité du Japon a dominer le milieu de terrain, il a construit son animation offensive sur ce postulat en positionnant sur les ailes des joueurs de possession pas des joueurs de contre. Au finale, on a eu une équipe déséquilibré défensivement et peu dangereuse devant.

La zone Asie est peut-être pas relevée, mais le Japon c'est le premier qualifié pour la Coupe du Monde et la vainqueur de la Coupe d'Asie, qui a donné du fil à retordre à l'Italie vice-championne d'Europe en titre en imposant son jeu et en dominant au milieu de terrain. Tu as beau dire le contraire, les faits montrent que Zaccheroni a mit en place une équipe cohérente. Tu suggères la solidarité défensive, une équipe qui ne cherche pas à avoir le ballon et à dominer son adversaire... Ca tombe bien, c'est ce que le Japon a fait contre la Côte d'Ivoire. Résultat ? Défaite. Contre la Grèce ils ont joué la possession, à défaut d'avoir attaqué correctement, garder le ballon ne les a pas mit en danger, bien sûr c'est trop peu contre l'équipe de Grèce, mais cette équipe, elle est faite pour défendre soit en pressant, soit en ayant le ballon, c'est pas une équipe de contre.

Citation:
Pour le positionnement des joueurs :
- je sais que le poste d'Okasaki en club est sur le côté, mais quand tu as une vraie pénurie d'attaquant et que tu as un mec aussi réaliste c'est quand même dommage de le maintenir à ce poste en sélection.
- Pour Honda, placer Kagawa en meneur permet d'utiliser Honda soit comme attaquant, soit comme un aillier.

Honda en ailier, il en chie déjà dans un jeu de possession, alors dans un jeu de contre n'en parlons pas. Okazaki était dans un rôle où il est capable d'être bon, il l'a déjà prouver avec le Japon. Il est ailier, mais au fond c'est une pointe excentrée, son rôle, c'était d'apporter de la verticalité, de la profondeur, Osako, Honda et Kagawa étaient là pour aider Hasebe et Yamaguchi à la construction, lui devait prendre les espaces créés par ces cinq là. Alors oui, quand y en a quatre sur cinq qui échouent dans ce domaine, ça n'aide pas Okazaki, mais ses déplacements à lui, ils étaient inexistants également, il est tout aussi fautif qu'eux.

Pour revenir à Honda, c'est pas une pointe non plus, il a démontré tout son talent derrière l'attaquant, Zaccheroni l'a mit dans les meilleures dispositions, Kagawa a prouvé qu'il pouvait être bon à gauche, Okazaki et Okubo étaient censés apporter de la verticalité au jeu japonais, Okubo l'a un peu fait, mais si il foire à la finition, ça n'a rien à voir avec une incohérence tactique.

_________________
Image


11 Sep 2014, 18:19
Profil
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Déc 2009, 14:16
Messages: 4501
Localisation: Paris XVIII

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Je t'aime bien Ayakashi.

_________________
Black list :

A peu près tout sur cette planète foot à part Totti Chelsea et Omiya.

Kiyoshi Okuma = caca

Le futur avec Omiya c'est la treizième place mais en J2.


11 Sep 2014, 20:06
Profil
Niveau confirmé
Niveau confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Juil 2013, 18:21
Messages: 3789

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Merci mais je crois que tu dirais pas ça si t'avais vu mon message sur Endo :p

_________________
Image


11 Sep 2014, 21:23
Profil
Niveau poussins
Niveau poussins

Enregistré le: 20 Juin 2014, 14:18
Messages: 10

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Merci si pour cet échange argumenté :wink:


12 Sep 2014, 09:02
Profil
Niveau minimes
Niveau minimes
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Mai 2014, 09:26
Messages: 223

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Bon, je viens de voir la discussion ce matin, je me permets de rajouter mon avis. Alors plusieurs choses concernant Zac'

Tout d'abord, tactiquement;
Sa tactique de base était un 4-2-3-1. L'équipe type était Kawashima, Nagatomo, Uchida, Yoshida,, Konno, Hasebe, Endo, Honda, Kagawa, Okazaki ,Maeda. On commence le match avec des latéraux haut, un Kagawa qui pique dans l'axe, Okazaki, très dangereux dans les derniers mètres, qui pique dans la surface, et le très combatif Maeda reste devant quel que soit la position du ballon, et sert de relaie, d'appuie pour sublimer Kagawa et Honda, presse la relance des défenseurs. Hasebe et Endo, les cerveaux de l'équipe, l'un combattant, l'autre calme, couvraient les montées de Nagatomo et Uchida, et régulaient notre milieu.


Notre jeu était beaucoup basé sur un jeu de possession, appuyé sur un jeu à 3, avec un équilibre entre prise de risques et lucidité. Un jeu simple mais beau, qui me faisait rappeler Dortmund. Il était très récurent de voir une passe déclenchée par Hasebe ou Endo, pendant ce temps, Nagatomo prenait de la vitesse sur la gauche, et Honda servait de transition pour que la balle arrive dans la course de Nagatomo. Ce dernier piquait soit dans l'axe ou centrait, avec souvent dans la surface un Maeda et son jeu de tête , et Okazaki . Il y a plusieurs variantes à cette façon de construire, mais l'idée est la même. Notamment en faisant un parallèle sur le côté droit (Okazaki, Uchida, Honda), ou en rajoutant Kagawa comme deuxième relaie, ou prenant même la place de Honda dans le jeu à trois. Il nous arrivait même de sauter les étapes en passant directement de Endo à Nagatomo, grâce à la qualité de passe de ce dernier. Celui-ci servait aussi de régulateur. Ici on peut voir un exemple :
Fichier(s) joint(s):
tactique2.png
tactique2.png [ 33.72 Kio | Vu 2939 fois ]



Ça, c'est quand tout se passe bien. Cependant, il arrive que l'adversaire ait du répondant (Australie, Corée du Nord).

Ils pressaient à la fois haut, et se repliaient dans l'axe pour presser Honda. Sauf qu'on a réussi à varier notre jeu pour contrer cela. Honda redescendait bas, et remisait sur Endo qui lui envoyait la balle sur Nagatomo parti. En une touche de balle, cela permettait de se défaire du pressing, et jouer sur les ailes pour écarter leur milieu condensé, et cela a souvent marché. Par exemple :
Fichier(s) joint(s):
tactique 3.png
tactique 3.png [ 34.25 Kio | Vu 2939 fois ]



Ainsi, au bout d'un an, on a une équipe qui joue bien, sur les ailes, avec un jeu à trois, une défense bonne dans les duels (oui, Yoshida Konno, c'est bon !). Entre une volonté de jouer, de faire du jeu, et avec du courage, on a atteint un bon niveau. Le but pour l'année qui suivait était de confirmer la supériorité en Asie, notamment avec cette victoire 3-0 contre la Corée du Sud. Ensuite pendant les deux dernières années, le but était de se confronter aux grandes nations pour voir ce qu'il manquait pour passer de l'étape Asie à Mondial. Pour cela, il y a eu la coupe des conf'. On en ressort avec un sentiment mitigé. Zac sent qu'il faut encore modifier deux trois petites choses. S'en suit alors la Coupe d'Asie de l'Est. Des joueurs comme Kakitani et Yamagushi sont sorti de lot, et il a pensé qu'ils pouvaient être la solution au problème. On remplace alors progressivement Konno, Maeda et Endo part Kakitani, Yamagushi et Morishige. Le pari est lancé, et puis si ça ne marche pas, au pire, on revient avec les anciens. Ce changement avait deux objectifs :

- Le premier était de gardé des joueurs avec un peu près les même caractéristiques (bon relanceur pour Morishige, jeu long pour Yamagushi, et qualité d'appuie pour Kakitani). Mais ces joueurs offrent quelque chose en plus : le physique, l'endurance. Zac' a jugé que l'échec en Coupe des Conf venait du physique, il a décidé de ramené des joueurs plus jeunes, plus athlétiques, physiques, tout en gardant les même caractéristiques.

-Le deuxième était de remporter le combat du milieu de terrain, qui peinait face aux grandes nations. Avec Hasebe Yamagushi qui travaillaient comme pas possible, le but était de ne pas prendre l'eau dès le début du match.

Résultat plutôt concluant notamment avec les matchs amicaux contre la Belgique et les Pays-Bas. Deux magnifiques matchs. Van Gaal avait d'ailleurs déclaré que le Japon était largement meilleur, qu'ils méritaient de gagner, et qu'il était impressionné par eux. On a alors une équipe avec les même qualités du début (jeu en passe, à trois,contre attaque, collectif), mais avec une résistance contre les grandes équipes.


En parallèle, on corrige le deuxième point faible de l'équipe, le manque de flexibilité de l'équipe. Du 4-2-3-1 brut on a réussit à petit à petit le transformer en une sorte de 3-5-2 en plein match. Ce n'était pas un 3-5-2 pur car l'équipe avait un problème avec ce positionnement, c'était plus implicite... Hasebe, en phase de relance, passait entre les deux centraux, qui servaient aussi d'appuie pour la relance. Devant, un peu vers la droite, il y avait Endo/Yamagushi . En position central, Kagawa, et un peu plus devant, Honda. Sur les côtés Nagatomo à gauche, et à droite Uchida, un peu plus bas, mais avec un Okazaki en une position offensive mais un peu excentré. Devant Maeda ou Kakitani. Cette position nous a apporté beaucoup de variante dans notre jeu.. Comme ici :
Fichier(s) joint(s):
tactique 4.png
tactique 4.png [ 37.98 Kio | Vu 2939 fois ]


Comme on peut le voir ci-dessus, on pouvait directement passer de Hasebe à Nagatomo (blanc), ou passer par Kagawa qui lui même attirait les joueurs vers lui, créait des espaces, puis la mettait à Honda. Ce dernier jouait soit sur Nagatomo, soit directement faisait une passe en profondeur sur l'attaquant, ou passait par Okazaki pour décaler Uchida qui lui était moins haut que son homologue sur le côté gauche (jaune). Ou enfin, on pouvait passer par Endo qui par une transversale cherchait Nagatomo, qui lui faisait un une deux avec Honda, pour ensuite piquer dans l'axe ou centrer.

Du point de vue défensif, on a plus ou moins gardé la même philosophie, un bloc bas, et un pressing en triangle, un peu inspiré d'Okada, mais en beaucoup moins rigoureux. Devant, l'attaquant restait haut.

Au final, on arrive à la Coupe du Monde avec un groupe,des idées, et deux victoires contre le Costa Rica, quart de finaliste, sort au pénalties, et victoire contre la Zambie, l'anti-Japon, le type d'équipe qui nous fait souffrir (physique etc), championne de la Can 2012.


Voilà l'acheminement et la progression tactique durant les autres années. Dans un deuxième point, nous allons parler de la Coupe du Monde. Ce point sera un peu plus court :

Perso déjà, je trouve que nous l'avons pas raté. Au contraire. Je rappelle que dans un groupe extrêmement relevé, à la mi-temps contre la Colombie, il fallait juste que l'on marque un but pour passer. On a du apprendre cela et on s'est mis à stresser. Qui nous dit qu'en huitième, sans stresse, un Japon lâché, économisé, on n'aurait vu complètement autre chose.. Mais bon j'admets qu'on n'était pas à 100%. Que peut on reprocher à Zac ?

Pas grand chose je pense :

Le choix des joueurs : Kagawa, Honda, Uchida, Okazaki, Yoshida... aucun n'a manqué à l'appel. Mélange de j league, d'européens, de joueurs confirmés, de jeunes, tout était réuni dans ce groupe.

Le placement des joueurs : Son 4-2-3-1, sa flexibilité tactique qu'il a instauré, tout était mis en place.

Le problème était mental et physique. Arrivé en Coupe du monde, tu voyais les mecs avaient une pression de dingue. J'ai regardé les vidéos des entraînements, pas un sourire les mecs. Ils étaient tous tendu, car ils devaient faire absolument mieux que la dernière fois. Tout le monde attendait beaucoup d'eux, à commencer par ici, alors je n'imagine même pas au Japon. Les mecs ne voulaient pas être responsable d'un éventuel but, d'être lynché, la honte, le responsable. Personne ne voulait perdre la balle. Cependant ça ne va pas avec notre façon de jouer. Je comparais souvent notre façon de jouer à celle de Dortmund, offensive, prise de risque, jeu à trois, vertical, contra attaque, et super vif et réactif. Cependant, en étant frileux, on ne peut pas pratiquer cette façon de jouer. On se réduit à un jeu de possession stérile, sans inspiration. Et là on ne pouvait pas cartonner comme cela. Les joueurs touchés par ce stress étaient Okazaki, Nagatomo et Kagawa, les moteurs de l'équipe.

Ensuite il y avait des joueurs cramés physiquement, comme Nagatomo. Ensuite, il y avait le cas des jeunes : le risque avec eux c'est qu'ils peuvent faire des grandes choses contre les grandes équipes si le collectif va bien, mais ne peuvent pas porter l'équipe si celui ci va mal. Et comme le collectif était "malade", ils n'ont pas pu s'exprimer. Que peut-on reprocher à Zac ? Okazaki à droite? Mais pour dire ça, il faut ne pas avoir suivi le Japon, car il permettait de réguler toute l'équipe. La tactique avec le passage à trois derrière en relance et les montées d'Uchida ne pouvaient pas exister sans le recouvrement défensive d'Okazaki : personne, je dis bien personne pouvait à la fois réguler derrière et apporter les contre attaques devant. Donc Okazaki était à sa place. Kagawa à gauche c'est un faux argument, car appart en phase défensif, il était souvent dans l'axe et initiait le jeu, c'était le cœur du jeu, il n'était pas souvent à gauche; c'était Nagatomo.. Quand Zac déclare qu'il n'a pas compris le comportement de ces joueurs suite au premier match, et qu'il était très déçu et surpris, cela confirme bien, c'est sous la pression que ces joueurs n'ont pas osé, et pas lui qui leur a interdit. Après on pourra toujours lui reprocher de ne pas avoir su les remonter, mais là, assis derrière notre ordinateur, on ne peut pas savoir s'il n'a pas tout fait pour, ou que mentalement la pression était trop grande pour les réveiller. Après peut-être pas, mais le manque d'infos nous pousse à suspendre notre jugement.

Mais quand tu vois les déclarations des joueurs après la CdM, tous s’excusent, et remercient Zac' tout en le complimentant, donc bon. En tout cas, si eux n'auraient pas eu cette fragilité psychologique, tout serait allé mieux. Mais si Zac aurait fait autre chose, il n'est pas dit qu'on aurait été meilleur, cela pousse à dire qu'il n'est pas le responsable je pense.

Par exemple, contre la Côte d'Ivoire, on ne pouvait gagner qu'avec un jeu rapide, entre les lignes, comme pendant le premier but, mais cela n'est possible qu'avec des joueurs en confiance et qui prennent des risques, or là ce n'était pas le cas. Pour moi cette équipe avait une marge de progression équivalente à celle entre notre match contre le Brésil puis contre l'Italie. Le premier, pareil, on joue contre le grand Brésil, on a peur etc. Puis contre l'Italie, il n'y a plus rien a perdre, on se lâche, et on devient une équipe, pour moins, aussi forte que des équipes comme le Mexique etc (la preuve que Zac peut les motiver). C'était magnifique. Or là, comme c'était la CdM, on n'a pas réussit à se lâcher comme cela. Alors que faire si notre jeu en passe et notre réactivité n'est pas au rendez vous ? Ne surtout pas se mettre en exposition du physique adverse, limite balancer pour limiter les dégâts, pour éviter d'en prendre trois ou quatre.

Enfin, je pense que durant ces quatre années, on a beaucoup progressé, et cette façon de jouer était justifié. On sortait d'une coupe du Monde 2010, bonne, mais pas non plus convaincante. Il fallait confirmer cette place mais avec la manière : on avait quatre ans pour et on a tout fait pour. Les matchs amicaux en 2010 et les prestations avant justifiaient le "sauve qui peut" de la dernière minute. La situation de l'équipe obligeait limite Okada à faire une équipe qui tient la baraque. En 2014, tout s'est bien passé pendant quatre ans, comment pouvait on tout renier un mois avant. Imaginons que l'on fasse une coupe du Monde merdique en y allant avec un jeu défensif assumé et des joueurs qui vont avec, mais la frustration serait cent fois pire que maintenant.C'était trop risqué, et les raisons pas assez convaincantes. Et puis cette année, ce n'était clairement pas la coupe du Monde pour y aller comme ça. C'était une CdM de folie. La Corée du Sud, dix fois plus physique que nous, est arrivé en CdM sans trop de certitudes, ils ont donc décidé d'y aller comme Okada en 2010 : tactique et défensif; ça n'a pas marché. Si la Corée du Sud n'a pas réussi avec leur physique, je vois mal comment on aurait pu faire..


Et puis dire que c'est dans l'Adn du Japon que de jouer comme ça je ne suis pas d'accord. Quand on regarde la j league, il y a du jeu, on cherche à jouer, il y a du mouvement. Sans faire de généralités, les japonais sont souvent assidus tactiquement et vifs. Ces deux qualités sont indispensables à la façon de jouer que Zac a mis en place. Quand les spécialistes de Bundesliga expliquent la réussite des joueurs japonais par leur capacité à jouer entre les lignes,vivacité, qualité de passe, et placement tactique, cela rejoint l'idée que Zac s'est faite d'eux, c'est à dire des joueurs qui jouent tout en respectant les consignes, pas des joueurs qui "subissent". Cela fait cliché je pense, et ce n'est pas réaliste. Donc rien que pour la compétence de ces spécialistes, on se doit de suspendre notre jugement minimum, au lieu de dire que les japonais sont condamnés à défendre comme avec Okada.


Et puis Zac a tout de même constitué un groupe solide, collectif, qui se connaît, avec des jeunes, des moins jeunes, que l'on retrouvera sûrement dans quatre ans ( Nagatomo, Kawashima, Yoshida, Uchida, Yamagushi, Aoyama, Honda, Kagawa, Kakitani, Osako, Morishige). De plus Aguirre sait maintenant les qualités de cette équipe et sait exactement où travailler, il a quatre ans pour ça : et ça c'est grâce à son prédécesseur. On ne devient pas une super équipe qui gagne avec la manière en quatre ans, ils faut un à deux cycles, et je pense qu'on a fait un travail conséquent pendant quatre ans et qu'on est sur la bonne voie pour devenir une bonne nation confirmé en CdM comme le Mexique, le Chili, la Colombie qui sont nos objectifs.

PS : désolé pour la qualité de mes dessins, c'est du paint, mais j'espère que c'est assez clair.

PS2 : J'avais d'autres choses à dire mais malheureusement je ne peux pas joindre plus de trois fichiers donc j'ai laissé tomber, une prochaine fois..

_________________
Once more into the fray....
Into the last good fight I'll ever know.
Live and die on this day...
Live and die on this day...
On y croira jusqu'en 2050..et plus...
..Ay yo Dre, stick to producin'..


Modifié en dernier par Maeda03 le 15 Sep 2014, 19:52, modifié 2 fois.



14 Sep 2014, 14:25
Profil
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Déc 2009, 14:16
Messages: 4501
Localisation: Paris XVIII

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Pas grand chose à rajouter, je suis assez d'accord.

_________________
Black list :

A peu près tout sur cette planète foot à part Totti Chelsea et Omiya.

Kiyoshi Okuma = caca

Le futur avec Omiya c'est la treizième place mais en J2.


14 Sep 2014, 14:59
Profil
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Oct 2009, 20:04
Messages: 3514
Localisation: Paris

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Très intéressant ton développement, merci !

_________________
Image


15 Sep 2014, 07:54
Profil
Niveau confirmé
Niveau confirmé
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Juil 2013, 18:21
Messages: 3789

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Par contre par rapport au style de jeu, de quelques amicaux que j'ai vu, c'était pas aussi rapide et direct que tu le décris je trouve, y avait beaucoup de redoublement de passes, de conservation, écarter le jeu sur les côtés avant d'attaquer l'axe en changeant de rythme.

_________________
Image


15 Sep 2014, 18:57
Profil
Niveau cadets
Niveau cadets
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Aoû 2012, 00:30
Messages: 760
Localisation: Montréal, QC, Canada

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
J'ai une question qui va sembler insolite pour certains: sait-on quelle était la position de Zac à propos du... sexe? Je relisais certains articles publiés durant la CDM et qui disaient que certaines équipes permettaient aux joueurs de passer du temps de qualité auprès des femmes et des copines des joueurs à l'hotel. Louis van Gaal avait admis avoir offert cette permission aux joueurs hollandais durant le tournoi, et surtout avant le match contre l'Espagne (qui avait banni ce genre d'activité). Ces équipes avaient, pour la plupart, réussi à franchir le premier tour au moins. Ce qui est à l'inverse des pays qui ordonnaient une privation stricte.

Je ne dis pas qu'une privation stricte aurait été une cause des mauvais résultats du Japon, mais pourrait contribuer dans le fait que les joueurs étaient trop tendus si privation il y avait. Je lisais récemment que de plus en plus d'études détruisent le vieux mythe qui dit que d'avoir des relations sexuelles avant un match va nuire aux performances des athlètes. On parle désormais d'un excellent moyen pour tout athlète, homme ou femme, de se chasser la fatigue mentale dans la mesure que le tout ne prenne pas toute la nuit.


14 Oct 2014, 22:27
Profil
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Mar 2005, 22:45
Messages: 13567
Localisation: Au fond à gauche.

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
KakeruAizawaFan a écrit:
J'ai une question qui va sembler insolite pour certains: sait-on quelle était la position de Zac à propos du... sexe?


Ben ça dépend, y en a un paquet de positions. :arrow:

_________________
Image
ImageImageImage Fan inconditionnel de FIFA 2002, FIFA 2003 et PES 3.


15 Oct 2014, 00:49
Profil Site Internet
Niveau cadets
Niveau cadets
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Aoû 2012, 00:30
Messages: 760
Localisation: Montréal, QC, Canada

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Tichmall a écrit:
KakeruAizawaFan a écrit:
J'ai une question qui va sembler insolite pour certains: sait-on quelle était la position de Zac à propos du... sexe?


Ben ça dépend, y en a un paquet de positions. :arrow:


Je savais bien que quelqu'un sortirait celle-là. :lool:

Mais il faut avouer que cet aspect n'est pas à négliger si on peut améliorer le niveau mental des troupes et les rendre moins tendus avant un match dans une compétition importante.


15 Oct 2014, 00:57
Profil
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Jan 2005, 18:57
Messages: 4256
Localisation: Paris, France

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Il a probablement le même avis que Safet Sušić.

_________________
Image


15 Oct 2014, 00:58
Profil Site Internet
Nippon Ganbare ! Team
Nippon Ganbare ! Team
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Mar 2005, 22:45
Messages: 13567
Localisation: Au fond à gauche.

Répondre en citant le message
Message Re: Zaccheroni : quel bilan ?
Bof, le Japon est le premier pays consommateur de films pour adultes, ils doivent avoir l'habitude de se passer de leurs femmes. :ange:

_________________
Image
ImageImageImage Fan inconditionnel de FIFA 2002, FIFA 2003 et PES 3.


15 Oct 2014, 00:59
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Nippon-Ganbare! Toute l'actualité du football japonais | 2005-2010
Conception graphique du forum par Tichmall, tous droits reservés par l'auteur.
Traduit par phpBB-fr.com