J1, 30ème journée : compte-rendu

Be Sociable, Share!

Kashiwa toujours en tête à 4 journées de la fin du championnat, Urawa qui sort de la zone de relégation : les différents matchs disputés le week-end dernier ont encore une fois été riches en évènements et le suspense reste entier quant à l’identité du futur champion. Nippon-Ganbare vous propose, comme à l’accoutumée, de revenir sur le déroulement de cette journée de championnat.

[c] J.league photos

Statu quo dans la course au titre

Sanfrecce Hiroshima 1-3 Kashiwa Reysols

Kashiwa était la première équipe à passer au révélateur, une victoire les assurant de garder cette première place à l’issue de la 30ème journée. Un déplacement à Hiroshima n’est jamais chose facile, l’équipe de Mihailo Petrovic étant cette saison capable du meilleur comme du pire. La première mi-temps a confirmé que gagner le match ne serait pas une partie de plaisir pour les coéquipiers de Junya TANAKA. Face à une équipe d’Hiroshima audacieuse, mais également sérieuse défensivement, l’absence de Leandro DOMINGUES s’est faite sentir. Et il a fallu un bon Takanori SUGENO pour garder les cages de Kashiwa inviolées à la mi-temps.

La deuxième mi-temps est repartie sur un rythme peu élevé, et on a rapidement pu constater que seul un exploit individuel pouvait être en mesure de débloquer la situation, d’un côté comme de l’autre. Et comme souvent, c’est de Tadanari LEE que celui-ci est venu. Une frappe magnifique en lucarne a permis aux locaux de prendre l’avantage à la 57ème minute. Seulement, Kashiwa a construit ses succès, entre autres, sur une capacité de réaction impressionnante. Et emmené par un excellent Jorge WAGNER, les hommes de Nelsinho BATISTA ont rapidement entamé une domination qui allait finir par porter ses fruits. Shusaku NISHIKAWA, très sollicité, a retardé l’échéance jusqu’à la 66ème minute. Il n’a rien pu faire pour empêcher l’égalisation, sur une reprise de volée de Jorge WAGNER. La machine était lancée, et c’est KITAJIMA qui, sur des actions initiées encore une fois par Jorge WAGNER, a permis à son équipe de prendre l’avantage puis de se détacher. Le buteur emblématique du club a donc signé un doublé au meilleur moment, et Nelsinho BATISTA a pu assister à la suite des évènements sans inquiétude. La première place est bien gardée. Retour en images ici.

Gamba Osaka 5-0 Montedio Yamagata

Le Gamba Osaka faisait face à une opposition moins redoutable. En effet, le Montedio Yamagata, presque déjà condamné à être relégué, n’a jamais su faire bonne figure dans les matchs contre les cadors de J.League cette saison. C’est pourtant Yu HASEGAWA qui s’est procuré la première occasion du match, initiant une légère domination du Montedio Yamagata durant le premier quart-d’heure. Mais le Gamba a rapidement pris l’avantage, par FUTAGAWA à la 30ème minute. Le reste du match n’a fait que confirmer ce que l’on savait déjà : Yamagata n’a absolument pas les armes pour mettre en danger l’équipe d’Akira NISHINO, encore moins lorsque LEE Keunh-Ho est dans un grand jour. On a donc pu assister au ND Soft Stadium à une avalanche de buts. Le Gamba s’impose 5-0 et envoie un message fort après sa défaite face à Nagoya.

Omiya Ardija 2-3 Nagoya Grampus Eight

Nagoya a rencontré les pires difficultés pour ramener 3 points du NACK5, tombant sur une équipe d’Omiya accrocheuse. Tout avait pourtant bien commencé, avec un but de l’inévitable TULIO dès la 3ème minute. Le match s’est très vite emballé : dès la 13ème minute, Keiji TAMADA aurait pu faire le break si sa frappe n’était pas passée au dessus des buts de KITANO. Omiya n’est pas resté sans réaction, et RAFAEL a failli égaliser d’une tête sauvée sur sa ligne par un défenseur de Nagoya. Kennedy s’est ensuite procuré une nouvelle occasion de la tête, et Nagoya a globalement maîtrisé son sujet, se reposant sur un pressing très haut et un Yoshizumi OGAWA très juste dans ses choix. Omiya a opposé une belle résistance, en jouant parfaitement les contres, et a même touché le poteau sur une tête de HASHIMOTO. Offensivement, les deux équipes se sont donc procuré bon nombre d’occasions, TAMADA et HASHIMOTO en tête avec deux nouvelles occasions nettes juste avant la mi-temps.

La deuxième mi-temps est repartie sur les mêmes bases : Nagoya dominant dans le jeu et s’appuyant sur le jeu de tête de Kennedy, Omiya saisissant sa chance sur chaque contre. Naoshi NAKAMURA a touché la barre transversale sur une frappe limpide à la 53ème. Avertissement sans frais, puisque c’est Omiya qui va se détacher aux alentours de la 65ème minute de jeu, en plein cœur de la domination de Nagoya. Keigo Higashi va égaliser d’un extérieur très bien placé, et RAFAEL va permettre à son équipe de repasser devant en récupérant un centre de WATANABE. Omiya a dans la foulée pris le contrôle du match, avec un Keigo HIGASHI une nouvelle fois très à son avantage. Mais le champion sortant a de la ressource : l’égalisation est intervenue à la 77ème minute, par TAMADA. Et c’est sur un coup du sort que le dénouement de ce match particulièrement ouvert interviendra. A la 83ème minute, Kennedy est légèrement accroché par FUKAYA dans la surface d’Omiya : penalty. L’attaquant australien se fait justice lui même pour offrir trois points précieux à son équipe. Victoire étriquée pour Nagoya, mais l’essentiel est assuré au terme d’un très beau match.

[c] J.League Photos

Le Jubilo sombre à domicile, Sendai et Kashima accrochés

Jubilo Iwata 0-4 Cerezo Osaka

Dans une mauvaise passe depuis leur piteuse élimination en AFC, les joueurs de Levir CULPI se sont repris dimanche en écrasant le Jubilo Iwata 4 buts à 0. Le retour de KIYOTAKE n’est sans doute pas étranger à cette bonne performance. Mais deux autres joueurs lui ont volé la vedette : sous les yeux du sélectionneur Alberto ZACCHERONI, Shu KURATA et Takahiro OGIHARA se sont montrés une nouvelle fois très performants, avec un doublé pour le deuxième cité. Deux joueurs avec lesquels il faudra compter l’année prochaine, et pas seulement en J.League…

Vegalta Sendai 0-0 Kawasaki Frontale

Le Vegalta Sendai n’a pas réussi à s’offrir une cinquième victoire consécutive face au Kawasaki Frontale. 0-0 au terme d’un match assez ouvert. Kengo NAKAMURA a livré une bonne prestation, dans la lignée de ses récentes prestations avec la sélection.

Kashima Antlers 1-1 Vissel Kobe

Le Vissel Kobe a réussi à obtenir le nul sur le terrain d’une équipe de Kashima défaillante dans la finition. POPO a marqué son sixième but de la saison pour le Vissel, et NOZAWA a égalisé sur penalty. Du côté de Kashima, Yasushi ENDO et Yuya OSAKO ont beaucoup apporté à leur équipe et leur marge de progression est indissociable des performances futures de leur club en championnat.

[c] J.League Photos

Du répit pour Urawa, le Ventforet Kofu trop juste

Shimizu S-Pulse 3-0 Venforêt Kofu

Le Ventforet Kofu se rendait à Shimizu pour continuer sur la lancée d’un succès acquis aux dépends du Cerezo Osaka la semaine passée. Mais les jeunes joueurs d’Afshin GHOTBI sont actuellement en bonne forme, et vont rapidement ôter tout espoir de succès aux supporters du Ventforet Kofu. C’est le prometteur Toshiyuki TAKAGI qui va ouvrir le score d’une très belle frappe. Shinji ONO va également s’essayer à l’exercice, avec réussite pour marquer le but du 2-0. Une superbe action collective sera conclue par Genki OMAE pour le 3-0. Shimizu, avec un bon Naohiro TAKAHARA, a déroulé. Le Ventforet Kofu a, lui, coulé et doit se reprendre en vue du match face à Yokohama F Marinos. Le résumé de cette belle rencontre est disponible ici.

Yokohama F.Marinos 1-2 Urawa Red Diamonds

Une équipe de Yokohama qui sera d’ailleurs revancharde. Dominateurs face à Urawa, les Marinos n’ont pas su faire la différence après l’ouverture du score de Masashi OGURO. Genki HARAGUCHI aura été dans tous les bons coups, et aurait pu égaliser d’une frappe lointaine sur la barre transversale dès la fin de la première mi-temps. Il le fera en récupérant un penalty manqué par Naoki YAMADA. Tsukasa UMESAKI permettra à son équipe, grâce à un exploit individuel, de prendre l’avantage. Avantage conservé dans la douleur. Mais Urawa sort de la zone de relégation, et nul doute que c’est ce que les fans des Reds retiendront d’un match qui voit également Yokohama perdre toute ses illusions sur un éventuel titre de champion.

Albirex Niigata 3-1 Avispa Fukuoka

L’Albirex Niigata a profité de la venue de l’Avispa Fukuoka pour prendre 3 points sans souffrir. Avec 38 points désormais, le maintient semble acquis. CHO Young-Cheol en a profité pour inscrire ses cinquième et sixième buts de fort belle manière. L’Avispa Fukuoka n’a cependant pas démérité, et Kentaro SHIGEMATSU aurait même pu inscrire le but de l’année d’une reprise de volée sur la barre transversale. A propos de buts, celui marqué par le capitaine Isao HOMMA vaut également le détour.

Vous pouvez retrouver toutes les informations et les vidéos de Nippon-Ganbare sur Facebook et sur Twitter.

Be Sociable, Share!